Retour sur la journée nationale SIGES du 1er décembre 2014

Le BRGM a organisé une journée nationale sur les SIGES, Systèmes d’information pour la gestion des eaux souterraines  , le lundi 1er décembre 2014 à Paris - La Défense, dans les locaux du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Les SIGES : des portails régionaux d’information sur les eaux souterraines   entièrement refondus

Le BRGM et ses partenaires en régions ont, depuis plusieurs années, entrepris une refonte totale des portails sur les eaux souterraines  . En effet, depuis 2011, une nouvelle dynamique fait des SIGES des systèmes d’information au service des experts et des citoyens.

Journée nationale SIGES

La matinée était consacrée à la présentation des principales fonctionnalités et des contenus des différents SIGES régionaux. Elle était suivie de témoignages et de retours d’expériences d’utilisateurs.
L’après-midi a fait l’objet de différents ateliers et d’une discussion sur les orientations et les évolutions futures à apporter aux SIGES.

Programme et présentations

9h - 9h30 : Accueil des participants

9h30 - 10h : Introduction

10h - 11h : Présentation des SIGES

11h - 12h : Témoignages et retours d’expériences

13h30 - 15h15 : Ateliers

Cet atelier a fait le tour des différentes techniques et des outils qui définissent « le porter à connaissance » de l’information et des données au sein des portails que sont les SIGES en se focalisant sur l’interopérabilité. Cet atelier a aussi été le lieu pour débattre sur d’autres mécaniques intéressantes sur la recherche et la consommation de la connaissance. Les échanges ont principalement porté sur la question suivante : « Comment servir / délivrer la connaissance dans un SIGES ? ».

Les SIGES sont des portails internet ayant la particularité de s’adresser à la fois aux experts, au grand public et aux scolaires, chaque article portant une mention sous forme d’un pictogramme de différentes couleurs.
Si nos métiers nous conduisent régulièrement à diffuser des contenus synthétisés, ceux-ci sont plutôt à destination des experts. Vulgariser ces contenus est à la fois un exercice à part entière mais ne suffit pas toujours pour porter un message pédagogique à destination des scolaires. Un rapprochement avec des professionnels (rectorat, enseignants, associations, communicants,…) est alors nécessaire pour répondre au mieux aux besoins.
L’atelier a débuté par une présentation de différents contenus pédagogiques existant sur les SIGES, et a présenté l’expérience Aquitaine réalisée avec le rectorat de Bordeaux.
La présentation a été suivie d’un temps d’échanges sur les besoins en matière de ressource pédagogique et les types d’actions réalisables.

De nombreuses opérations de traçages sur les eaux souterraines   sont réalisées en France chaque année par différents organismes. Dans un souci de centralisation et de valorisation de leurs inventaires régionaux, les Directions régionales Midi-Pyrénées, Centre et Aquitaine du BRGM ont souhaité développer, dans le cadre de leurs projets SIGES, une base de données commune. Les outils de saisie et de consultation en cours d’élaboration sont issus d’une adaptation des travaux déjà menés par la Direction régionale Haute-Normandie du BRGM et cherchent à prendre en considération tous les types de traçages.
L’atelier a débuté par une présentation de l’historique des différentes bases de données « Traçages ». L’avancement des travaux menés conjointement par les régions Midi-Pyrénées, Centre et Aquitaine a ensuite été présenté.
La présentation sera suivie d’un temps d’échanges sur les besoins en matière de bases de données sur les traçages et les retours d’expérience des producteurs de données et des utilisateurs.

15h30 - 16h30 : Conclusions et perspectives

Revenir en haut

Actualités