Lancement de l’étude « Sensibilité des aquifères côtiers bretons aux intrusions salines »

Le littoral breton accueille de nombreuses activités humaines nécessitant d’exploiter la ressource en eau souterraine. Or, dans ce contexte côtier particulier, les prélèvements de nappes peuvent attirer l’eau de mer, jusqu’à la contamination irréversible de certains captages.
Ce phénomène d’intrusions salines dans les aquifères littoraux a déjà été constaté en Bretagne et risque de s’aggraver avec le changement climatique et l’augmentation des populations en bord de mer.

Le BRGM a donc lancé en décembre 2016, avec le soutien de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et de la Région Bretagne, un 1er programme d’étude sur l’inventaire et la compréhension de ces phénomènes.

L’étude sur la « Sensibilité des aquifères côtiers bretons aux intrusions salines » a débuté en en décembre 2016 et se poursuivra sur une durée de 18 mois.

Les objectifs de ce projet sont les suivants :

  • Faire un état des lieux de la situation actuelle et des secteurs touchés ou/et sensibles aux phénomènes d’intrusion saline : il n’existe à l’heure actuelle que des études nationales qui montrent la présence de secteurs potentiellement plus sensibles. L’objectif est de collecter les données existantes afin de mieux caractériser le secteurs touchés et les enjeux associés.
  • Améliorer la connaissance sur les phénomènes d’intrusions salines en Bretagne : La géologie du littoral breton est complexe, avec la superposition d’aquifères pouvant être en communication. Dans ce contexte, le phénomène de déplacement du biseau salé   et d’intrusions salines doit être étudié plus précisément que dans le contexte d’un aquifère   simple.
  • Tester la caractérisation spatiale de l’invasion salée dans le socle   grâce à l’emploi de méthodes géophysiques : différentes méthodes géophysiques seront testées et couplées à des mesures sur forage afin de caractériser l’interface eau douce / eau salée. Pour cela, un secteur test sera sélectionné sur la base des 1res données collectées.
  • Sur la base des résultats obtenus, faire des recommandations pour le suivi des intrusions salines.

La 1re phase de l’étude consiste à collecter auprès des acteurs du territoire littoral, l’ensemble des données physico-chimiques sur les eaux souterraines   (conductivité, pH, température, chlorures, sodium, ions majeurs etc ) et de mesures de niveau d’eau dans les forages permettant de localiser les secteurs impactés et/ou sensibles aux phénomènes d’intrusions salines.

Afin de faciliter la collecte des données, le BRGM met à votre disposition un tableau EXCEL que vous pourrez compléter (liste des destinataires du courrier de collecte des données et organisme chargé de l’envoi de ce courrier) et nous renvoyer aux adresses suivantes : f.lucassou brgm.fr ou m.bardeau brgm.fr.

La réussite de ce projet dépend de la quantité et de la qualité des données collectées.

Télécharger la plaquette pour la réalisation de « Forages d’eau en milieu littoral » (septembre 2007).

Documents à télécharger

Revenir en haut

Actualités