Coupes géologiques à l’échelle régionale

Les deux coupes géologiques ci-dessous illustrent la géométrie en profondeur des roches du Massif Armoricain qui sont visibles sur les cartes géologiques.

Pour ces deux coupes, la géologie de la France au millionième a été utilisée (Chantraine et al., 2003). Elle permet d’avoir un vue relativement simplifiée de la géologie complexe du Massif Armoricain.

Cependant, réaliser une coupe géologique soulève souvent des problèmes de géométrie qui doivent être contraints par des relevés de terrain. Il n’était pas prévu que ces relevés de terrain soient réalisés pour la construction de ces coupes géologiques ; il est donc possible que des problèmes géométriques persistent.

En raison de la faible altitude de la Bretagne, la topographie a été exagérée (x 20), afin de mettre plus de contraste dans les reliefs et de mieux souligner la relation directe entre la géologie et la géomorphologie. D’autre part, pour une meilleure visibilité, la profondeur du bassin tertiaire représenté sur la coupe 1 (en jaune) a été exagérée.

Ainsi, la coupe 1 avec une orientation Ouest-Est, montre comment l’on passe d’un bassin sédimentaire   d’âge paléozoïque (entre 570 et 245 millions d’années) à l’Ouest (de la presqu’île de Crozon aux Côtes d’Armor), le bassin de Châteaulin, aux schistes d’âge néoprotérozoïque (Briovérien, autour de 650 millions d’années) à l’Est ; alors que la coupe 2 permet d’illustrer la géométrie Nord-Sud de la péninsule bretonne.

Localisation des coupes géologiques
Localisation des coupes géologiques

Coupe 1 (Ouest-Est)"
Coupe 1 (Ouest-Est)

Coupe 2 (Nord-Sud)"
Coupe 2 (Nord-Sud)

IMG/pdf/coupes_geologiques_regionales_siges_bretagne.pdf"

Bibliographie : Chantraine J., Autran A. et Cavelier C. (2003) - Carte géologique de la France à 1/1 000 000. 6e édition révisée, BRGM, Orléans.

Revenir en haut