PHOEBUS - Comment définir le potentiel d’infiltration des eaux pluviales sur le territoire d’une collectivité ?

La gestion des eaux pluviales constitue aujourd’hui un enjeu majeur pour les collectivités territoriales. La possibilité d’infiltration   de ces eaux dans le sol et le sous-sol constitue une solution optimale pour la prévention des inondations et pour favoriser la recharge   des nappes souterraines. Cependant, les capacités du sol à absorber ces eaux sont très variables à l’échelle d’une commune du fait de l’hétérogénéité géologique, pédologique, de la topographie et des différentes contraintes présentes en surface.

Rennes Métropole et le BRGM ont donc lancé en janvier 2018 le projet PHOEBUS : Profondeur des entités Hydrogéologiques et évaluation des cOntraintes à l’infiltration   des Eaux pluviales urBaines sUr le territoire de RenneS Métropole, qui vise à établir une carte des zones favorables et défavorables à l’infiltration   des eaux pluviales.

Ce programme a permis de réaliser une carte piézométrique détaillée sur les 43 communes du territoire de Rennes Métropole, puis de concevoir, par croisement de plusieurs critères relatifs au milieu, une carte du potentiel d’infiltration   des eaux pluviales à une échelle de 1/25000. Ces résultats ont ensuite été traduits en une carte règlementaire d’infiltrabilité des sols, intégrée dans le PLU intercommunal.

Carte du potentiel d'infiltration des eaux pluviales de Rennes Métropole © BRGM"
Carte du potentiel d’infiltration des eaux pluviales de Rennes Métropole © BRGM

Pour en savoir plus : Rapport BRGM/RP-68599-FR

Revenir en haut