CINERGY

CINERGY est un acronyme qui signifie Connaissance de la géologIe profoNde du bassin tErtiaire Rennais, à visée Géothermique et hYdrogéologique.

Contexte

Le bassin de Rennes est un micro-bassin sédimentaire   formé au Tertiaire lors d’une grande phase d’extension généralisée à l’échelle du territoire. Comme beaucoup d’autres du même acabit en Bretagne, il a accumulé des sédiments durant cette période. Cependant, des mesures géophysiques ont mis en évidence depuis les années 1950 un remplissage particulièrement épais, de l’ordre de 500 m. Le sondage le plus profond au moment du démarrage du projet n’atteignait pas le socle   (140 m de profondeur). Une grande inconnue résidait donc dans la nature et l’âge des terrains sous-jacents, d’autant plus que des travaux plus récents avaient posé comme hypothèse la possible préservation de terrains antérieurs (Crétacé, voire Jurassique).
Le projet a un double objectif (i) de connaissance géologique du bassin de Rennes et (ii) de l’évaluation du potentiel géothermique et de la ressource en eau souterraine de ce même bassin. Pour y parvenir, le projet ambitionne la réalisation d’un forage profond entièrement carotté.
Ce projet offrira :

  • à la Région Bretagne et à l’agglomération rennaise, une étude du potentiel géothermique en vue du développement urbain des communes situées sur le bassin tertiaire et une étude de la ressource en eau pour l’alimentation/l’agriculture ;
  • au secteur de la recherche sur les énergies renouvelables, une étude sur la faisabilité d’un projet géothermique en contexte de micro-bassin sédimentaire   isolé ;
  • au secteur de la recherche, la connaissance de la géologie profonde de ce bassin, et, le cas échéant, une image de l’ancienne couverture sédimentaire du Massif Armoricain et les implications scientifiques qui en découleraient.

Objectifs du projet CINERGY

Le but de l’étude CINERGY (2009-2012) est multiple, pour répondre aux différents enjeux associés à ce projet de forage profond : des enjeux géologiques, hydrogéologiques, géothermiques, géochimiques et même géomicrobiologiques. Ces études sont menées par le BRGM, en étroite collaboration avec l’Université de Rennes 1.

Pour ce projet le partenariat est le suivant : Commune de Chartres de Bretagne, Etat, Région, Agence de l’Eau Loire-Bretagne, ADEME, Conseil Général d’Ille-et-Vilaine, Rennes Métropole, SMG35 (Syndicat Mixte de Gestion pour l’approvisionnement en eau potable de l’Ille-et-Vilaine), SMPBR (Syndicat Mixte de Production d’eau potable du Bassin Rennais), et BRGM.

La valorisation scientifique des données acquises lors du forage se fait en partenariat scientifique avec l’Université de Rennes 1 – Equipe de l’OSUR (Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes).

Premiers résultats du projet

Le BRGM a réalisé entre juillet et octobre 2010 un forage descendant à 675 mètres de profondeur à Chartres-de-Bretagne (numéro Banque du Sous-Sol du BRGM : 03531X0208). C’est le forage le plus profond jamais creusé en Bretagne et de façon générale un type d’opération devenu rare de nos jours en France.

Forage CINERGY"
Forage CINERGY
Aperçu de l’étendue du chantier de forage


Carottes CINERGY -  voir en grand cette image"
Carottes CINERGY
675 mètres linéaires de carottes sont référencées

Pour en savoir plus, deux rapports détaillant les études menées en 2010 et 2011 ont été édités : rapports BRGM/RP-59528-FR (2010) et RP-60977-FR (2012). Le rapport final est également consultable sur le site du BRGM : BRGM/RP-61118-FR.

Documents à télécharger

Revenir en haut

Etudes récentes