Introduction

La géologie est la science qui traite de la composition, de la structure, de l’histoire et de l’évolution des couches internes et externes de la Terre, et des processus qui la façonnent.

Les formations géologiques constituant le sous-sol résultent bien souvent d’une histoire géologique complexe.
L’étude de l’agencement dans l’espace et dans le temps des couches géologiques (ou strates) est appelée la stratigraphie. La notion d’étage géologique y est essentielle : il s’agit d’une unité chrono-stratigraphique définie à partir d’une coupe de référence (stratotype), caractérisée par un ensemble de critères paléontologiques, lithologiques ou structuraux de valeur universelle (d’après Pomerol & al, 2005).

Le sous-sol est constitué de roches meubles ou solides que les géologues ont coutume de classer en trois grandes familles :

  • les roches sédimentaires, qui sont l’aboutissement de phénomènes physiques (transport et accumulation), chimiques (concentration) ou biologiques (construction) : grès, calcaire, … ; Formation des roches sédimentaires (extrait du Guide de lecture des cartes géologiques, BRGM)
  • les roches magmatiques (éruptives ou plutoniques), qui se mettent en place, en surface ou en profondeur, sous forme fondue (magma), et cristallisent postérieurement plus ou moins rapidement : granite, basalte, … ; Formation des roches plutoniques (extrait du Guide de lecture des cartes géologiques, BRGM)
  • les roches métamorphiques, qui proviennent de l’une ou l’autre des familles précédentes, après leur transformation sous l’action d’une augmentation plus ou moins considérable des pressions et des températures auxquelles elles ont été soumises : micaschiste, gneiss, …. Formation des roches métamorphiques (extrait du Guide de lecture des cartes géologiques, BRGM)

En région Bretagne, le sous-sol est majoritairement constitué de roches magmatiques, métamorphiques et sédimentaires anciennes : ce sont des roches dites « de socle   ».

Revenir en haut

Notions de géologie